ourkal

accueil


MORPHOLOGIE - EXTERIEUR

sommaire
page suivante

Extérieur : définition
science vétérinaire qui étudie les caractéristiques visibles de l'extérieur.
établie d'abord chez le cheval puis étendue à tous les animaux domestiques, dont le chien.

Régions

tête

cou corps membres

.
On peut affiner le découpage de la conformation extérieure en régions dans des proportions presque illimitées.
On peut ainsi définir, par exemple, des régions principales et des sous régions. On pourrait parler de régions primaires, secondaires etc...

Tête

En gros, la tête comprend 2 parties principales, particulièrement bien différenciées :
d'une part, en arrière, la
boîte crânienne
d'autre part, en avant, la face, ou
museau.

Et, dans son ensemble, elle présente à considérer

une face supérieure
deux faces latérales
une face inférieure
une face postérieure

Face supérieure :

Crâne (selon les standards) ou région crânio-frontale

Plus ou moins convexe en tous sens:
comprend:
en arrière, la
région pariétale (crâne proprement dit, en Extérieur) reposant sur les os pariétaux.
divisée en 2 dans la longueur par la crête sagittale (plus ou moins saillante)

en avant: la région frontale reposant sur les os frontaux, divisée quant à elle par le sillon frontal (dépression plus ou moins profonde: généralement assez chez les molossoïdes).

Stop

Le stop ou cassure fronto-nasale, marque le raccordement des 2 régions précédentes:
Le terme de "cassure" s'applique à l'aspect de profil : dû, en fait, au surplomb des arcades sourcilières (cf. région orbitaire) par rapport à la ligne du chanfrein

Chanfrein (dos du nez) ou région nasale

Présentant de grandes variations selon les races et types, le chanfrein, supporté par les os nasaux se termine en avant par la truffe

Faces latérales

Joue
Limitée en haut par l'oeil et le chanfrein, en arrière par le masséter, en avant et en bas par les lèvres.
On parle plutôt des "cotés du museau".
Elle comprend les sous régions infra orbitaire (+ ou - ciselée) , maxillaire (également), molaire et mandibulaire (souvent cachée de profil par les lèvres)

Bouche ou région buccale
Elle porte aussi le nom de "gueule".

La partie concernant les faces latérales s'étend + ou - parallèlement au chanfrein: elle est bordée en bas par le prolongement des lèvres (ou babines) vers l'arrière jusqu'à leur point de réunion à la "commissure" (ou oeillet).

Oeil ou région orbitaire
Centrée sur le globe oculaire. Comprend:
l'arcade sourcilière ou sourcil (sur l'apophyse orbitaire du frontal).
l'ouverture palpébrale: 2 paupières, 1 supérieure, 1 inférieure, réunies par 2 commissures (angles palpébraux), 1externe et 1 interne.
le globe oculaire dont on ne voit de l'extérieur que l'iris.

Oreille ou région auriculaire:
Limitée à l'oreille externe ou pavillon de l'oreille ou conque auriculaire.

Parotide ou région parotidienne
S'étend de l'oreille en haut à la gorge en bas au dessus de la glande salivaire parotide.

Masséter ou région massétérine
Souvent appelée "joue" à tort.
Elle repose sur le muscle masticateur masséter.
Elle est plus ou moins bombée et ample selon le développement de ce muscle

Tempe ou région temporale
A l'extérieur du front.
Région sous tendue par le puissant muscle masticateur temporal ou "crotaphite", le plus puissant muscle masticateur.

Arcade zygomatique ou région zygomatique

Limite la précédente en dessous et à l'extérieur.
Marque la limite externe de la boîte crânienne.

La largeur de la boîte crânienne se mesure d'une arcade zygomatique à l'autre.
Elle est plus ou moins arquée et déportée vers l'extérieur.

Face postérieure

Nuque

Convexe d'une conque auriculaire à l'autre et de haut en bas, la nuque est délimitée en haut par un rebord en léger surplomb reposant sur la protubérance occipitale.
Celle-ci porte en son milieu une saillie: l'occiput, généralement peu visible chez les chiens de prise, chez qui elle est noyée dans les muscles
Lorqu'on évoque une nuque arquée comme caractéristique du profil supérieur du cou, il s'agit en fait généralement d'une courbure accentuée de ce profil en haut à la limite de la face postérieure de la tête plutôt que d'une caractéristique de celle-ci.

On devrait dire "arqué à l'attache avec la nuque"

Face antérieure

de haut en bas:
la partie avant de la truffe, percée des narines , en virgules renversées, et divisée en avant par un sillon médian relativement profond
un sillon médian continuant le précédent
réunion des 2 lèvres supérieures au niveau d'une figure géométrique souvent évoquée: en U renversé ou enV renversé
ouverture antérieure de la bouche: lèvre supérieure en haut , lèvre inférieure en bas

menton sous tendu par le point de réunion des 2 branches de la mandibule

Face inférieure

comprend: la Gorge ou région sous-hyoïdienne, région bordée en haut par les ganaches, en avant par l'auge, en bas et en arrière par la face inférieure du cou.

Son profil antérieur concave porte parfois1 ou 2 replis cutanés formant le fanon.

les ganaches
, correspondant aux branches de la mandibule ( ci-dessous) épaisses et arrondies
l'
auge, creux long et peu profond entre les branches de mandibule

Cou

compris entre la tête et le tronc,
le cou a la forme générale d'un tronc de cône ou d'un cylindre plus ou moins vertical ou incliné.

Il présente:

une région supérieure (ou dosale)dont seul le profil est généralement pris en considération,
deux faces latérales et
une région inférieure (ventrale ou trachéale)qui suit la trachée et considérée surtout pour son profil

Il se réunit au corps (ou tronc) au niveau du garrot, de la ligne antérieure de l'épaule et de la pointe du sternum

.

haut

Corps

Face supérieure

Considérée en appréciation principalement du point de vue de son profil que l'on désigne comme "ligne de dessus"

Comprend d'avant en arrière: le garrot, le dos, le rein, la croupe et en appendice la queue ou fouet.

Garrot (ou région interscapulaire):
repose sur les saillies des bords supérieurs des scapula (épaules)
il est plus ou moins élevé ("sorti") par rapport au reste de la ligne du dessus
Croupe:
base squelettique: le bassin (3 os soudés: 2 coxaux et sacrum)
comprend:
en son milieu la ligne sacrée, plus ou moins oblique de profil en avant: les angles des hanches (sur les crêtes iliaques), en arrière: les pointes des fesses (sur les pointes des ischions)
les côtés sont délimités par une ligne reliant l'angle de hancheà la pointe de la fesse qui passe à peu près en son milieu sur l'articulation coxo-fémorale.
Queue ou fouet:
attaché à la croupe, renfermant les vertèbre caudales, c'est un long cône s'il n'est pas écourté.
Dos (ou région dorsale du thorax):
basé sur les vertèbres dorsales qui ne sont pas comprises dans le garrot
plus ou moins décalé vers le bas par rapport à lui
Rein (ou région lombaire)
base squelettique: les vertèbres lombaires
s'élargit vers l'arrière par rapport au dos: donc trapézoïdal de dessus à petite base antérieure
son profil est généralement un peu surélevé par rapport à celui du dos et il est naturel qu'il soit légèrement arqué (N.B.: détail très méconnu en appréciation)

illustrations d'ostéologie d'après les dessins de D.Biscons dans: ANATOMIE REGIONALE DES ANIMAUX DOMESTIQUES, éd. Baillère et Fils,1953, Tome IV, E.Bourdelle et C.Bressou

Faces latérales

divisées en 2 parties principales:

faces latérales du thorax
et faces latérales de l'abdomen

comprennent d'avant en arrière:

pour la partie thoracique: l'épaule et le bras, la côte
pour la partie abdominale:
le flanc

Epaule et bras (ou région scapulo-humérale)

font partie du membre antérieur et seront évoquées de nouveau lors de l'étude de celui-ci.
Mais ces régions, mal séparées l'une de l'autre, sont aussi des régions latérales du corps du fait qu'elles sont collées aux parois du thorax .

Epaule
support squelettique: scapula (anciennement omoplate)
limites: bord de l'épaule: bord antérieur contigu au cou,
pointe de l'épaule sur l'articulation scapulo-humérale, dont l'angle articulaire est primordiale à considérer et toujours cité: il détermine l'inclinaison de l'épaule sur l'horizontale (et celle du bras, moins cité).

Bras
support squelettique: humérus
oblique en sens inverse de l'épaule, il forme un tronc de cône aplati latéralement, compris entre celle-ci et le coude.

La grande base du triangle que constitue la double région scapulo-humérale limite en avant la région costale et elle est échancrée d'un angle rentrant désigné sous le nom de "défaut de l'épaule".

Côte (ou poitrine)
Partie costale postérieure de la cage thoracique, elle correspond aux 8 ou 9 dernières côtes et à une partie de leur cartilage
Beaucoup d'amateurs parlent plutôt "des côtes" et ils entendent plutôt par poitrine l'ensemble de la cage thoracique (incluant poitrail et région sternale)
C'est une région convexe en tous sens (on trouvera "cintrée" dans les standards), mais plus ou moins selon les types morphologiques (très chez les brévilignes, moins chez les longilignes, moyennement chez les médiolignes).
Elle est limitée en arrière par l'hypochondre

Flanc
paroi latérale de l'abdomen, plate ou légèrement excavée
Il porte en bas et en arrière le pli du flanc (ou pli du gasset), repli cutané qui réunit insensiblement le corps au membre postérieur
.

Face inférieure

comporte d'avant en arrière:

la région sternale : face ventrale de la cage thoracique
le ventre
: partie inféro-latérale de l'abdomen
l'aine :
pli d'union avec le membre postérieur

Région sternale
support anatomique: sternum et bas des cartilages costaux
plan allongé plus ou moins convexe vers le bas, remontant légèrement sur les côtés en évoquant la carène d'un bateau : d'où, parfois, le nom de "carène sternale"si on y ajoute un peu de la région costale.
Elle porte 2 rangées de 2 mamelles thoraciques (dans le cas général, car le nombre de mamelles est relativement variable)

Son profil inférieur dessine l'arc sternal
Elle se termine en arrière par l'appendice xiphoïde

Ventre

plan en losange allongé constitué par la paroi abdominale inférieure.
Légèrement convexe vers le bas d'un côté à l'autre, il présente un profil inférieur plus ou moins ascendant ("retroussé") vers l'arrière, ou même concave (levretté).
il porte deux rangées de 2 mamelles chez la femelle
chez le mâle sa partie postérieure soutient le fourreau
 

Aine
pli peu creux se fondant avec le plat de la cuisse du membre postérieur.
Etant située au dessus de l'anneau inguinal, elle peut abriter un testicule ectopique.
Elle porte aussi, à moitié avec le ventre, la mamelle inguinale.

Face antérieure

Poitrail

face antérieure du thorax,

souvent évoqué avec la poitrine plutôt que sous son nom propre
il porte en haut la saillie du cartilage qui prolonge la 1ere sternèbre et constitue le manubrium sternal ou pointe du sternum.

Le poitrail est limité en bas par l'interars, ligne allant d'un ars à l'autre

Ars
pli de réunion du corps avec le membre antérieur

L'ensemble du poitrail est plus ou moins convexe vers l'avant et peut être visible ou non de profil en avant de l'épaule et du bras: s'il est visible, on parle de poitrail avancé, et la saillie la plus antérieure du corps est alors la pointe du sternum.

Face postérieure

Région périnéale
face postérieure de l'abdomen portant de haut en bas l'anus, le périnée, relativement long et légèrement convexe vers l'arrière, la vulve chez la femelle et le scrotum chez le mâle qui porte un sillon médian peu profond et abrite les testicules.

haut

Membres

pour les schémas du squelette : voir aplombs: conformation comparée des membres

Membre antérieur (ou thoracique)

Accolé à la paroi thoracique par sa partie supérieure, le membre antérieur ne devient séparé du corps qu'à partir du coude.
Il comprend de haut en bas les régions suivantes: épaule, bras, coude, avant-bras, carpe, métacarpe et pied antérieur.

Epaule et bras
vues avec la face latérale du corps, ils forment ensemble la région scapulo-humérale qui constitue vue de profil un triangle à grande base postérieure et sommet antérieur formant la "pointe de l'épaule"
Coude
base squelettique:
articulation huméro-radio-ulnaire
région aplatie latéralement par rapport au bras
le changement de direction du membre détermine en avant le "pli du coude", en arrière la "pointe du coude" (coude proprement dit en Extérieur)

Avant-bras
base squelettique: radius et ulna (antérieurement cubitus)
long tronc de cône vertical à base supérieure

Carpe
base squelettique: articulation complexe du carpe
court cylindre faisant suite à l'avant-bras sans limite nette,
portant en arrière le tubercule carpien, coussinet dermique rond, peu saillant


Métacarpe
base squelettique: 5 métacarpiens en haut, 4 en bas
prolonge le carpe en bas
s'aplatit d'avant en arrière, et se dirige obliquement vers l'avant
porte sur son bord interne, en haut, le doigt 1 (pouce) rudimentaire qu'on appelle ergot
Pied antérieur
base anatomique: 4 doigts externes
1ere phalange dirigée horizontalement vers l'avant par rapport au métacarpe, 2eme phalange en gros verticale, 3eme phalange horizontale. Doigts médians un peu plus longs que les latéraux
Doigts réunis ensemble en arrière par la membrane interdigitée: celle-ci tapisse en avant le fond des sillons interdigités profonds qui séparent les doigts, et porte en arrière les tubercules palmaires et digités par lesquels le pied repose sur le sol. Chaque doigt se termine en avant par un ongle ou griffe

Membre postérieur (ou pelvien)

Le membre postérieur est attaché au corps par la ceinture pelvienne (ou bassin) qui peut être considérée comme homologue de la ceinture scapulaire du membre antérieur.
La partie libre du membre postérieur comprend de haut en bas les régions: cuisse, grasset, jambe, jarret, métatarse (ou canon postérieur) et pied postérieur
.

Cuisse
base squelettique: fémur
attachée au tronc en face externe au niveau d'une ligne théorique allant de l'angle de la hanche à la pointe de la fesse en passant par l'articulation coxo-fémorale, en face interne au niveau de l'aine.
reliée au flanc et au ventre par le pli du grasset (ou pli du flanc) qui dissimule une partie de son profil antérieur
forme en gros, un tronc de cône globuleux à base supérieure, portant un méplat en face interne: plat de la cuisse
profil postérieur dit "fesse", droit ou plus ou moins arqué allant de la pointe de la fesse au "pli de la fesse"
Grasset
base squelettique:
articulation fémoro-tibio-rotulienne

aplati d'un côté à l'autre
profil antérieur en bord tranchant grossièrement convexe vers l'avant comprenant une portion de droite entre 2 angles obtus
changement de direction formant l'angle du grasset

Jambe
base squelettique: tibia - fibula (anciennement péroné)
long cône oblique vers l'arrière, à base supérieure, profils antérieurs et postérieurs rectilignes.
partie supérieure musclée, inférieure sèche: la masse musculaire supérieure (cônique) se fond en bas dans la corde du jarret bordée en avant par le creux de la jambe qui la sépare de la face postérieure du tibia.

Jarret
base squelettique: articulation du tarse
court cylindre attaché en angle vif au profil postérieur de la jambe au niveau de la pointe du jarret bordé en avant par
le creux du jarret qui prolonge le creux de la jambe
changement de direction du membre au niveau du pli du jarret où s'apprécie l'angle du jarret.

Métatarse ou canon postérieur
base squelettique: 4 métatarsiens
prolonge le jarret en bas en s'aplatissant d'avant en arrière
peut porter l'ergot en face interne, doigt 1 plus ou moins réduit à l'état de vestig
e.

Pied postérieur
même conformation que le pied antérieur, généralement un peu plus court.
appui sur le sol par les tubercules plantaire (ou métatarsien) et digités sous chacune des 3emes phalanges
.

.

B.Quéinnec

haut

page suivante