prmob4b


accueil

page précédente


ETHNOLOGIE CANINE
-
HISTORIQUE


sommaire2

page suivante

art mobilier

premier millénaire avant J.C.


Mésopotamie

Babylone

Assyrie

babylone
Babylone

( Basse Mésopotamie)

Kudurru

 
British Museum
Kudurru de l'époque de Nabu-Mukin-Apli (-945)
Abu Habba,


extrait

Homme et chien

Metmuseum
homme et chien, bronze
-8eme -7eme s.

Divers


Metmuseum
boucle ceinture (ou de harnai)
motif chien mordant un cochon


Metmuseum
tête animale
*

 

 


Metmuseum
pot, bronze
*

 


*
NDLR: chiens?
si oui :
noter les profils de "convexilignes" type Bull terrier
totalement en opposition avec ceux "concavilignes" des dogues
dont ceux ci-dessous et ceux de la page :
prmob3c/dogues

 
 


sceau cylindre pér. neo-assyr. (B.M.)

 
 

pendentif, statuette


Musée du Louvre
amulette en or

haut



assyrie

Assyrie

Période Néo assyrienne, 800 à 550 avt J.C

Figurine


Metmuseum
"Figurine of animal (dog or mushhushshu)", ceramic
chien ou
mushussu
Neo-Assyrien,-7eme s, Nimrud (ancient Kalhu)"

Mušhuššu

Le mušhuššu est un animal mythologique mésopotamien. Son nom vient du sumérien MUŠ.HUŠ, littéralement « serpent/dragon rouge », c'est-à-dire, le rouge représentant la grande colère, « dragon furieux »,......
................
Le mušhuššu est également un génie protecteur." Wikipedia

Ci dessous le Mušhuššu que nous connaissons le mieux : celui de la porte d'Ishtar:


im. Wikipedia

Tampons
lions ou chiens


British Museum,
"Brick stamp in form of running lion or dog, , 800BC-700BC (probably)", copper alloy"


Chiens d'Assurbanipal (669-627)

Assurbanipal selon Wikipedia

"Assurbanipal ou Asurbanipal ou Ashurbanipal ou [...] "Le Dieu Assour a fait un [autre] fils" ou "Assur est le créateur d'un héritier", fut roi d'Assyrie de 669 av. J.-C. à 631 av. J.-C. ou 626 av. J.-C.. Il fut le fils du roi Assarhaddon et de la reine Esarhemet (ou Ešar-?amat), et fut le dernier grand souverain de l'Assyrie antique.

[..] Pour les Grecs, qui le connaissaient sous le nom de Sardanapal(l)os — d'où la forme latine Sardanapal(l)us et le français Sardanapale —, c'était le symbole d'un homme puissant menant une vie luxueuse et dissolue, d'où le sens de « débauché » pris en français par ce terme. Dans la Bible, il est appelé As(e)napparou Osnapper" .Wikipedia

Images British Museum

sculptures trouvées à Ninive, dans les vestiges du Palais Nord

Dogues authentiques

de garde/protection

Figurines en terre cuite peinte portant chacune sur le côté gauche une inscription en écriture cunéiforme évocatrice de leur rôle dissuasif


NDLR à gauche: sujet très léonin
faisant penser au Chow-Chow...

.


"de prise"

détail du Bas relief de la chasse aux onagres, palais nord de Ninive, vers -650.

comparaison passé/présent (dogue assyrien/dogue argentin)

 

 

 

 

Deuxième type

plutôt "chien courant" : longiligne, subconvexiligne, oreilles plissées rejetées en arrière

détail de bas-relief : valets de limiers, porteurs, etc..

bas relief de la chasse au lion :
le camp à gauche, la chasse à droite

Détail du quart supérieur droit de l'image
: rabatteurs avec chiens


Image Wikimedia Commons
auteur : Carole Raddato from
FRANKFURT, Germany

Objets de conjuration contre Lamartu (Lamashtu)

Selon Wikipedia, quant à ce monstre:

"Sa description nous est parvenue par l'intermédiaire d'amulettes, de plaques de bronze ou de pierre. Elle y est représentée, juchée sur un âne, avec une tête de lionne, des serres en guise de pieds, un serpent (parfois à deux têtes) dans chaque main, allaitant un cochon à son sein droit et un chien à son sein gauche." Wikipedia


British Museum
"Amulet with a figure of Lamashtu"

"Lamashtu amulet with incomplete cuneiform inscription; representation of the demon Lamashtu standing on an ass suckling jackal and wild pig." British Museum

NDLR: selon ce commentaire, ce seraient un cochon sauvage (sanglier?) et un chacal qu'allaite la Lamashtu... or l'animal qui tête au sein gauche (à droite ici pour nous) est, presqu'à coup sûr, un chien

.

"Plaque des enfers"


RMN/ Franck Raux, Musée du Louvre
" Plaque de conjuration contre la Lamashtu, dite "plaque des enfers'', Bronze *

" De haut en bas, les emblèmes des dieux invoqués : foudre d'Adad, disque ailé d'Assur ; les sept démons à tête d'animaux ; le malade, couché sur son lit et levant la main pour prier et deux prêtres incantateurs vêtus de dépouilles de poisson comme les génies acolytes d'Ea, dieu des eaux et de la sagesse ; la Lamashtu, épouse de Pazuzu, agenouillée sur un âne qui doit la conduire vers le désert et dans une barque qui doit la ramener avec le malade aux enfers." Louvre


détail

le commentaire du musée n'évoque pas les animaux allaités par la Lamashtu (aux seins, à gauche et à droite) ...,
or sur cette "plaque des enfers" le cochon et le chien ont plutôt les caractéristiques de
lions :
noter, sur l'animal du sein droit, la très longue queue souple à plumet terminal et la crinière. On voit moins bien l'animal du sein gauche qui est, du coup, plus ambigue, mais assez semblable

haut