ourkal

accueil


MORPHOLOGIE

sommaire

.

 

variation

 

espèce

 

race

VARIATION (ou variation génétique)

 


Définition

ensemble des changements (différences) qui surviennent chez les êtres vivants

à partir d'une forme type.

 



Fixée dans le patrimoine génétique elle résulte d'un ensemble de mutations conservées ...

On a observé qu'un certain nombre de situations se répètent souvent. Ces tendances habituelles débouchent sur les

Lois de la variation

Loi des Variations corrélatives
Cuvier avait remarqué qu'une variation apparaissant en un point quelconque du corps correspond à d'autres variations dans la même direction ailleurs. Si l'on prend l'élément qui est le plus souvent accompagné d'un ensemble cohérent de formes on dira qu'il entraîne les variations.

Loi des Variations compensatrices
Geoffroy Saint-Hilaire constate que lorsqu'un organe s'hypertrophie un autre s'atrophie et réciproquement.


Loi des Variations parallèles

Lorsqu'une variation existe dans une
population on peut la trouver dans une autre. Donc une particularité ethnique doit se retrouver dans une autre race.

Loi des Variations bilatérale
s
.... la variation se fait selon
deux tendances opposées à partir d'un modèle moyen (médian).

 

Toute la diversité des formes animales connues
faisant l'objet entre autre de la taxonomie (science des classifications)
est donc sous la dépendance de la Variation

 

haut

~
Espèce


notion : a priori difficile à cerner ..... comme suggéré dans les pages de zoologie

pour plus de développement théorique sur la question voir le site www.eporedo.fr/prelim/sg : (espèce, sang, race)
la page du présent site: zoologie4:
zool4, apportant quant au chien un certain nombre d'éclaircissements récents

Reprenons toutefois ici les définitions de base :

Encyclopédie Quillet (1962): à propos de l'Espèce :

"Division du genre*; réunion d'individus de même nature, et offrant des caractères communs spécifiques par lesquels ils se distinguent des autres groupes d'individus qui appartiennent au même genre."

* genre: "ensemble d'être vivants situés, dans la classification, entre la famille et l'espèce, et groupant des espèces très voisines" Petit Larousse

Petit Larousse : BIOL.
Espèce
:

" Ensemble d'individus animaux ou végétaux semblables par leur aspect, leur habitat, féconds entre eux mais ordinairement stériles avec tout individu d'une autre espèce".

.

~

Race

On parle de "notion de race" car le mot désigne lui aussi bien plus qu'une réalité simple.

C'est un concept au moins aussi difficile à cerner que celui d'espèce ..... et encore beaucoup plus flou.....

quoique selon les termes de Broca :

« Pour différencier deux races, il suffit d'un seul caractère, quelque léger qu'il soit, pourvu qu'il soit héréditaire et suffisamment fixe. .......; c'est le sens vulgaire et vrai du mot, qui n'implique d'ailleurs aucune idée d'identité ou de diversité d'origine » (Journal de la physiologie de l'homme et des animaux, t. II, 1839, page 608.)

Çe devrait être très simple, au moins en ce qui concerne les "races animales"..

Mais une telle simplicité implique nécessairement un caractère évolutif à l'extrême......


toute variation peut créer une nouvelle race...

Dans la pratique on n'a plus besoin de définir un Caniche ou un Berger allemand.

On parle aussi sans ambiguité d'un Berger de Brie ou d'un Berger de Beauce

Il faut pourtant se souvenir qu'à la fin du 19eme siècle, ces deux derniers faisaient ensemble et sans distinction partie de la population des chiens de bergers d'Ile de France.

C'est par simple convention qu'à l'issue d'une réunion de commission on en a fait deux races selon le pelage.

Depuis, ils ont suivi chacun leur chemin de race distincte et acquis une personnalité propre qui dépasse la simple ségrégation selon le pelage.

Ceci démontre tout l'arbitraire et le "circonstanciel" sur lequel repose la "notion" de race.

~

Définitions


Dans les faits historiques et pratiques on appelle race un ensemble d'animaux de la même espèce qui se ressemblent entre eux plus qu'ils ne ressemblent à certains autres animaux de la même espèce.


La spéciation a ses mystères; la différenciation des races également......
Lorsque la différenciation s'est produite de temps immémorial, on ne peut que s'interroger.. on parle de race "naturelle, originelle, primitive "... on invoque l'isolement géographique, l'adaptation, le hasard .....

Confronté à une importante diversité comme c'est le cas de la plupart des animaux domestiques et plus particulièrement du chien, on crée des

  entités supraethniques, c'est à dire des ensembles de races ayant des caractères communs: rameaux (Sanson) , groupes (de chiens ),

Si la diversité s'établit à l'intérieur même de la race on désigne des

  ensembles infraethniques: variétés

Dans les mêmes cas on parlera plutôt de sous-espèces dans les espèces sauvages, beaucoup moins atteintes par la variation,

Dans tous les cas ces ensembles sont des "populations" animales .......

Définitions modernes / zootechniques

En zootechnie: :

Selon Guy Quéinnec :

"La race est une fraction arbitraire de l'espèce en état d'équilibre génétique stable, conservant ses caractères par voie de filiation, et dotée d'éléments et de particularismes suffisamment distinctifs pour maintenir l'intérêt des utilisateurs........"

"La race est donc une notion de commodité et de clarté arbitrairement découpée par l'homme au sein d'une espèce pour satisfaire ses besoins, d'usage ou de nomenclature."

G Quéinnec, Connaissance du chien, Apparence et architecture .éd. du Suran. 1991, p.15 et 21

~

"Le côté répétitif de la transmission des caractères est essentiel, ainsi qu'une relative constance. Cela ne peut être obtenu que par contrôle de la reproduction puisque les diverses races d'une même espèce peuvent toujours se remélanger....Qui dit contrôle implique un enregistrement, c'est à dire la liste des filiations dans un Livre généalogique. " G.Quéinnec, op c. p16

Définition administrative


La CEE a présenté le 8.11.1988 une proposition de règlement du Conseil relatif "aux conditions zootechniques et généalogiques régissant la commercialisation d'animaux de race".

Art.2: ...on entend par

a) animal de race: tout animal qui est soit inscrit, soit enregistré dans un livre généalogique.

b) livre généalogique: tout livre, registre, fichier ou support informatique
- qui est tenu soit par une organisation ou une association d'éleveurs officiellement agréée par un Etat membre, soit par un service officiel d'un Etat membre et
- dans lequel sont inscrits ou enregistrés les animaux d'une race déterminée.

En France

la définition administrative (et légale) du chien de race est indiquée dans ce site

au chapitre "dogues et la loi " : doloi

les chiens de "type dogue".... "bénéficiant" d'une législation plus complexe et contraignante que les autres .

haut